+41 26 666 15 13

La lettre aux éphésiens pour l’église en construction

Avr 10, 2019 pour avancer

Résumé du manuel

LA LETTRE AUX ÉPHÉSIENS POUR L’ÉGLISE EN CONSTRUCTION

Cette lettre vise à encourager les croyants dans leur foi toute nouvelle, à les inciter à persévérer dans leur marche avec Jésus-Christ, le Sauveur, à rechercher l’unité, à servir, à s’engager.

L’Eglise de Christ poursuit sa construction depuis cette époque, une pierre vivante après l’autre, afin de former un édifice solide dont Christ est la pierre angulaire.

Extraits du manuel

Imaginez quelqu’un qui vient vous annoncer, avec un enthousiasme débordant, une nouvelle extraordinaire qui peut changer votre façon de vivre ! Quelque chose de merveilleux est là, prévu spécialement pour vous ! Quelque chose qui va vous booster, vous encourager !

C’est le propos de Paul dans le début de sa lettre aux Éphésiens. Avec les mots de son temps et son autorité d’apôtre, il évoque l’immensité, la richesse des cadeaux de Dieu, prêts pour tous ceux qui croient en son Fils Jésus-Christ. Ses bienfaits, qui dépassent notre compréhension, sont offerts à tous ses enfants.

Éphésiens 1.3-14

Que signifie bénir dans le vocabulaire courant ?

Comment pouvons-nous bénir Dieu, nos frères et sœurs dans la foi, nos amis ? Et ceux qui nous ont causé du tort ? <avec deux autres questions>

Remarquons que l’apôtre Paul écrit ce texte si riche pour des enfants de Dieu. Les croyants d’Ephèse avaient écouté et reçu l’Evangile, ils étaient capables de voir que Dieu nous bénit grâce à Jésus-Christ ou par lui. Ils avaient compris que le Sauveur est venu faire connaître aux hommes l’amour de son Père, en donnant sa vie à la croix. Christ réalise parfaitement les promesses de Dieu que nous trouvons dans l’Ancien Testament. Il est au centre de tout et reste pour toujours, donc pour nous aussi, le seul chemin qui conduit à Dieu.

Les versets 4 et 11 peuvent nous poser problème : Est-ce que Dieu choisit certains et pas d’autres ? Nous pouvons répondre qu’il n’en est rien. Dans sa souveraineté, pourtant, Dieu a fait un choix capital pour l’humanité entière. Il n’a pas voulu la laisser s’enfoncer sur la route du péché qui mène à la mort loin de lui. Il a pris en main notre destin en donnant lui-même la solution pour notre salut par Jésus-Christ. Dans sa grâce, le chemin qui mène à la vie, à une relation heureuse avec lui, est offert à tous. Dieu a choisi de nous aimer et nous, nous avons à choisir entre écouter sa voix ou le rejeter. Devant ce choix, nous sommes libres.

Que répondriez-vous à la question du Psaume 27.13 ?

Les religions grecques et romaines étaient pleines de mystères. Elles les entretenaient soigneusement pour garder l’attention de leurs adeptes. La consultation des dieux n’était pas gratuite et à chaque petit bout de révélation, il fallait apporter une offrande. Tellement différent, le christianisme demande simplement un cœur ouvert. Chacun peut choisir de recevoir avec abondance la grandeur du mystère de l’amour de Dieu pour des humains révoltés contre lui. Ce mystère est entièrement révélé par le Sauveur ! Lire Romains 16.25-27.

Dans la suite de ce premier chapitre, Paul nous invite à la prière. Il épanche devant Dieu son cœur rempli de Christ et désire encore plus : que les chrétiens d’Ephèse reçoivent lumière, intelligence, sagesse, puissance et espérance !

Éphésiens 1.15-23

Recevoir les bénédictions promises, connaître Dieu, grandir en Jésus n’est possible que grâce au Saint-Esprit.

Comment être davantage à l’écoute de notre Père, de l’Esprit qui est puissance divine en vous ?

Psaume 89.2-3 : «Je veux chanter toujours tes bontés, Seigneur, pour toutes les générations à venir je veux proclamer ta fidélité. Je le déclare : Ta bonté est bâtie pour l’éternité, ta fidélité est ancrée dans le ciel.»